Voyage au Japon : les attractions touristiques qui valent le détour dans la ville de Nara

Située sur l’île de Honshū, dans la région du Kansai et ancienne capitale fixe du Japon, la magnifique ville de Nara est un joyau de la culture japonaise. Elle regorge de lieux préservés de son glorieux passé : temples, sanctuaires, musées et surtout jardins paysagers. Pour vous aider à mieux organiser votre séjour à Nara, retrouvez dans cet article trois endroits qui comptent parmi les meilleurs de la ville à visiter absolument.

Le vieux quartier de Naramachi

Envie d’explorer de vieux quartiers du Japon pour être transporté par l’histoire et l’authenticité des lieux ? Dans ce cas, laissez-vous séduire par la ville de Nara et le quartier suranné de Naramachi. Mais avant, n’oubliez pas de préparer votre séjour au Japon avec Prestige Voyages, notamment à Nara, afin d’en profiter au maximum. Ce spécialiste du voyage sur mesure vous fera vivre des moments inoubliables riches d’expériences.
Naramachi est un quartier populaire qui a su préserver son charme de l’époque d’Edo. On parle surtout des machiya, de vieilles maisons en bois, longues et étroites, qui servaient autrefois de lieu d’habitation et de lieu de travail. Aujourd’hui, elles sont reconverties en boutiques (traditionnelles ou de souvenirs), en restaurants, en cafés et même en musées.
Dans le quartier, vous pourrez arpenter le labyrinthe de ruelles étroites et pentues. Cependant, il est très facile de s’y égarer. Profitez de votre passage pour faire vos achats de souvenirs locaux ou d’objets artisanaux, pour entrer dans un salon de thé ou pour déguster la spécialité locale.

Le jardin Isuien

Au Japon, il y a des endroits qui sont conçus pour être contemplés. Il s’agit des jardins japonais. Leur aménagement et leur esthétique protéiforme sont un art d’une rare richesse. L’idée est de représenter symboliquement en miniature la grandeur et la beauté du monde. Les plantes, l’eau, les bois et les pierres sont ainsi privilégiés.
À part cela, cet art est issu de la tradition millénaire japonaise et est par les religions pratiquées dans le pays (le Shintoïsme et le Bouddhisme). On rencontre souvent ce type de jardin dans les demeures privées, dans les parcs des villes ou encore dans les lieux historiques.
Les amateurs de nature zen seront par exemple séduits par le jardin Isuien, situé au cœur de la ville de Nara. Ce petit coin de verdure mêle la promenade à la contemplation. Vous croiserez des maisons de thé. Vous aurez une vue magnifique sur le mont Wakakusa. Et à côté du jardin se trouve un musée présentant des collections de céramiques, de miroirs et autres objets curieux.

Le sanctuaire Kasuga-taisha

C’est un sanctuaire shinto très réputé à Nara considéré comme l’un des plus sacrés du Japon. Il inspire les photographes grâce à son architecture traditionnelle Kasuga-zukuri, ses couleurs éclatantes (rouge, or et vermillon), sa nature millénaire environnante et surtout ses milliers de lanternes en pierre. Tout cela rend la visite mémorable.
Une des premières choses que les visiteurs remarquent quand ils pénètrent dans le sanctuaire est l’importante collection de lanternes. Elles créent une atmosphère unique sur les lieux. Il y en a sur le chemin menant au bâtiment principal. Et ce dernier possède également des centaines de lanternes en bronze suspendues.
Sachez que les lanternes de Kasuga-taisha s’illuminent chaleureusement au cours du Yoshiwara no Mandoro festival, le festival des lanternes établi à l’époque d’Edo. Pour terminer, vous pourrez y apercevoir des daims qui se déplacent en liberté venant du parc de Nara à proximité.

En savoir plus sur les commandes

Pas de Commentaires

    Leave a Comment